Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ne passez pas à coté de ça!!! Si vous n'avez pas le temps de voir la vidéo, lisez les notes que j'ai prises:

Sous prétexte de rendre hommage à Ilan Halimi (dont l'histoire est très vite "balayée", en 4 minutes), on a pu assister en plein Paris à un meeting qui monte crescendo, pour vite se transformer en un délire haineux et totalement insensé. Les dernières minutes sont de la pure propagande, ou des mensonges énormes sont enchaînés les uns derrières les autres.
Je ne l'aurais pas cru si je ne l'avais pas vu et entendu. On a vraiment du mal à croire qu'on est en France
Le tout donne vraiment l'impression qu'on n'est plus chez nous. "Certains en ont marre du virus français"

Un 1er intervenant rappelle le drame d'Ilan Halimi. Il termine en faisant dire un mot à la tante d'Ilan.
Le 2e intervenant est un élu (juif apparemment). Il tient un discours passionné contre l'antisémitisme.
(à noter, une anecdote dont il se vante: il a raconté l'histoire d'Illan à son fils la veille au soir, avant de se coucher, et ils ont pleuré ensemble pendant 1 heure. No comment)
A la fin de son intervention, on entend le présentateur: "Les paroles de la République, qui nous font chaud au cœur".

3e intervention: un 2e élu. On passe encore un cap.
Il crie au retour de l'antisémitisme barbare.
"La jeunesse juive fait preuve d'une grande responsabilité. D'une très grande responsabilité" (no comment). "Elle est là à nos cotés, pour défendre le peuple de juifs, pour défendre Israël" (c'est pas peuple de France qu'il a dit, mais peuple de juifs ). C'est un élu français!!!!!
"On est inquiets, mais on a pas peur. Les antisémites ne nous font pas peur"
Il mélange tout dans une liste insensée: Ilan Hallimi, Dieudonné, Mohamed Merah, Les manifestations antisionistes...
"Battons nous ensemble, et nous les vaincrons" (euh... Qu'on m'explique... Ensemble, ils veulent vaincre qui?). Ils sont de plus en plus flippants nos élus...

4e intervention: une femme qui dit notamment "nous devons défendre notre pays".
Encore cette notion de patriotisme, dans ce contexte, avec des drapeaux israéliens qui flottent, ça fait un choc...

5e intervention, un "militant". Et là, on atteint les limites du délire psychiatrique...
Il s'en prend aux musulmans qui "laissent faire".
"L'inculture des barbares assassine des juifs en France et porte préjudice à toute leur communauté. Ils sont manipulés et ils deviennent des assassins de juifs, des Djihadistes, au nom du palestinisme dont ils ont généreusement été nourris par les journalistes, on devrait plutôt dire gavés par des journaleux propagandistes, dont on croirait qu'ils touchent une prime dès qu'ils accusent Israël ou mentent sur son histoire qu'ils ne connaissent pas. Est il encore des arabes qui n'aient oublié Cordoue, Tolède, Grenade? (...)
Ca continue avec l'éducation nationale: "soumise de plus en plus souvent, elle renonce à enseigner la Shoah, l'âge du royaume d'Israël et le fait historique que Jésus est mort juif, dans le royaume d'Israël, qui n'a été rebaptisée Palestina qu'en 70 de notre ère" (il n'y a "que" 19 siècles, en effet...)
Il accuse ensuite le journal Le Monde de pratiquer le négationnisme depuis longtemps.
"J'ai parfois l'impression qu'on veut accuser Israël de tous les mots, pour oublier la colonisation française"
"Certains en ont marre du virus français"

Elle est de quel coté la haine?

Tag(s) : #Antisémitisme&Propagande

Partager cet article

Repost 0