Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Vous êtes l’avant-garde du savoir et de la conscience, une nouvelle vague dans le vaste océan de possibilités. De l’autre coté de la porte, se trouve un monde affamé de nouvelles idées et de nouvelles directions. La peur fait partie de votre vie. Mais c’est VOUS qui décidez à quel point. Vous pouvez passer toute votre vie avec des fantômes, ou à vous inquiéter du futur, mais rien d’autre n’existe que ce qui se passe ici et maintenant."

 

Ainsi commence le magnifique discours de Jim Carrey devant un public de jeunes étudiants, en Mai 2014. Il aborde beaucoup de sujets essentiels (en terme de spiritualité, ou de philosophie de vie si vous préférez ce terme). J'aimerai le partager avec vous... 

 

"Les décisions que nous prenons en ce moment sont basées soit sur l’amour, soit sur la peur."

"Tant de personnes choisissent leur chemin en se basant sur la peur, qu’ils déguisent en ‘logique pratique’. Ce que nous voulons nous semble tellement hors d’atteinte, tellement ridicule, que nous n’osons jamais le demander à l’univers. Je suis la preuve que vous pouvez tout demander à l’univers. S’il vous plait… Et si ça ne fonctionne pas tout de suite pour vous, c’est seulement parce que l’univers est trop occupé à réaliser MES souhaits (rires). 
Mon père aurait pu être un grand comédien, mais il ne croyait pas que c’était possible pour lui. Donc, à la place, il a fait un choix réactionnaire et il a été comptable, un métier sûr… Et quand j’ai eu 12 ans, il a été licencié de ce métier sûr, et ma famille a fait ce qu’elle a pu pour survivre. J’ai beaucoup appris de mon père, dont une leçon qui n’est pas des moindres : 

Vous pouvez rater ce que vous n’avez pas envie de faire. Alors autant prendre le risque de faire ce que vous aimez. 

Ce n’est pas la seule chose qu’il m’ait apprise. J’ai observé l’effet de l’amour et de l’humour de mon père, et comment ça changeait le monde autour de moi. Et je me suis dit : « Ca, c’est quelque chose qui mérite que j’y consacre mon temps » (…)

Mon père traitait mon talent comme sa deuxième chance. A 28 ans, je me suis rendu compte que le but de ma vie avait toujours été de libérer les gens de leurs préoccupations. Exactement comme mon père. Et quand j’en ai pris conscience, j’ai baptisé ma nouvelle dévotion : « l’église de la libération des préoccupations ». Et je me suis consacré à ce ministère. C’est quoi le votre ? 

Comment comptez-vous servir le monde ? A quels besoins du monde votre talent peut-il répondre ? C’est tout ce que vous devez savoir... L’effet que vous avez sur les autres est la monnaie la plus précieuse qui soit. Car tout ce que vous gagnerez dans votre vie va finir par pourrir et s’effondrer. Tout ce qui restera de vous, c’est ce qu’il y avait dans votre cœur... 

Mon choix de libérer les gens de leurs préoccupations m’a propulsé au sommet de la montagne. Regardez qui je suis, regardez ce qu’il m’est donné de faire partout ou je vais. Je deviens un peu émotif quand je parle de ça, c’est extraordinaire pour moi. J’ai fait quelque chose qui a permis aux gens de m’offrir le meilleur d’eux mêmes, partout ou je vais.

Je suis au sommet de la montagne, et j’étais là, et le seul que je n’avais pas libéré, c’était moi. Et c’est là que ma quête d’identité s’est approfondie. Je me suis demandé qui je serais sans ma célébrité, qui je serais si je disais des choses que les gens ne veulent pas entendre, ou si je défiais les attentes qu’ils ont de moi, si j’arrivais dans les fêtes sans mon masque de carnaval et que je refusais de faire clignoter mes seins pour une poignée de perles ? Je vous laisse un moment pour effacer cette image de votre esprit (rires)

Mais vous, vous êtes tellement en avance, vous savez déjà qui vous êtes. Et cette paix après laquelle nous courrons se trouve quelque part, au delà de la personnalité, au delà de la perception des autres, au delà de l’invention et du déguisement, au delà de l’effort même. Vous pouvez rejoindre le match, faire des guerres, jouer avec toutes les formes que vous voulez... 

Mais pour trouver la paix véritable, vous devez renoncer à votre armure. Votre besoin d’être accepté peut vous rendre invisible dans ce monde. Ne laissez rien altérer la lumière qui jaillit de vous. Le seul risque est qu’on vous voie dans toute votre splendeur.

Un immense tableau est dévoilé: 

La libération spirituelle est la seule conquête qui puisse vous combler...

Cette peinture s’appelle "Haute visibilité". Elle parle de capter la lumière et d'oser être vu. Mais voilà la partie délicate : tout le monde est attiré par la lumière.

L’hôte de la fête, dans le coin en haut, qui pense que l’inconscience est une bénédiction et qui offre constamment à boire dans des bouteilles qui vous vident.
La misère en dessous, qui méprise la lumière, qui ne peut pas supporter que vous alliez bien, et qui vous souhaite le pire.
La Reine des diamants, en dessous de lui, a besoin d’un Roi pour construire son château de cartes.
Et celui qui est vide, tout en bas, il s’accrochera à votre jambe et dira : "s’il te plait, ne me laisse pas tomber, car je me suis abandonné moi même…"

Même les personnes les plus proches de vous, celles qui vous aiment le plus, que vous aimez le plus au monde, vivront parfois cette clarté comme une chose qui les défie.

J’ai mis des milliers d’heures à peindre ce tableau, j’ai travaillé dessus si longtemps, pendant des semaines, comme un fou sur mon échafaudage. Et quand ce fut fini, un de mes amis m’a dit : « ça ferait un super tableau à la lumière noire ». Alors j’ai tout recommencé.

(La lumière s’éteint, le tableau devient phosphorescent)

Il y a quelques personnages cinglés là-haut. Mais il vaut mieux qu’ils soient là que là (il montre sa tête). 
La peinture est une façon pour moi de me libérer de mes préoccupations, une façon d’arrêter le monde en m’impliquant mentalement, spirituellement, et physiquement. Mais même là, je ressens une insatisfaction divine.

Parce que finalement, nous ne sommes pas les avatars que nous créons, nous ne sommes pas les images sur la pellicule, nous sommes la lumière qui brille à travers elle, tout le reste n’est que de la poudre aux yeux, ça nous distrait, sans vraiment nous captiver. J’ai souvent dit que j’aimerai que les gens puissent réaliser tous leurs rêves de richesse et de célébrité, pour qu’ils puissent voir que ce n’est pas là qu’ils trouveront un sentiment d’accomplissement.

Comme beaucoup d’entre vous, j’étais préoccupé par le fait de découvrir le monde et de faire quelque chose de plus grand que moi. Jusqu’à ce que quelqu’un me fasse comprendre qu’il n’y a rien de plus grand que moi. Mon âme n’est pas contenue dans les limites de mon corps, c’est mon corps qui est contenu dans l’espace illimité de mon âme. Un seul champ unifié.

Un champ unifié de rien, qui danse sans raison particulière, sauf peut-être pour réconforter et s’amuser. Au cours de votre évolution, vous ne ressentirez plus le monde, c’est lui qui vous ressentira, qui vous embrassera. Maintenant, je suis toujours "au début", j’ai un bouton de réinitialisation, et j’appuie dessus tout le temps. Une fois que ce bouton marche dans votre vie, aucune histoire créee par votre mental ne pourra vous captiver.
L’imagination fabrique toujours des scénarios bons ou mauvais, et l’ego essaye de vous garder piégé dans le multiplexe du mental. Nos yeux ne sont pas que des spectateurs, ce sont aussi des projecteurs, qui collent une deuxième histoire par dessus l’image que nous avons devant nous en permanence, et c’est la peur qui en écrit le scénario. Le titre en est : « je ne serai jamais assez ».

Vous voyez une personne comme moi et vous dites : comment pouvons-nous éspérer un jour atteindre de tels sommets, Jim ? (rires)
Comment pouvons nous peindre un tableau trop grand pour notre maison ? (rires) Comment fais-tu pour voler si haut sans équipement respiratoire particulier ?

C’est la voix de l’Ego. Et si vous l’écoutez, il y aura toujours quelqu’un qui fait mieux que vous. Peu importe ce que vous gagnez, l’Ego vous empêchera de vous reposer. Il vous dira que vous ne pouvez pas vous arrêter avant d’avoir laissé une trace indélébile sur la Terre, avant d’avoir atteint l’immortalité. Voyez combien l’Ego est rusé pour nous attirer vers une chose que nous avons déjà !!

Alors détendez-vous, et imaginez une belle vie.
J’ai eu une remplaçante irlandaise quand j’étais en CE1, qui disait à ma classe, pendant la prière du matin, que quand elle voulait quelque chose, peu importe ce que c’était, elle priait pour ça et promettait quelque chose en retour, et qu'elle obtienait toujours ce qu’elle voulait. J’étais assis au fond de la classe, pensant : « ma famille n’a pas les moyens de m’acheter un vélo ». Alors je suis rentré chez moi et j’ai prié pour ça, et j’ai promis qu’en échange je réciterai un chapelet tous les soirs. Je n’ai pas tenu cette promesse, mais 2 semaines après, je rentrai de l’école et je trouvai un vélo tout neuf. Ma famille m’a dit que j’avais gagné le vélo dans une tombola ou un des mes amis avait joué pour moi, sans que je le sache. Ce genre de chose a continué de m’arriver depuis.

A ma connaissance, il faut juste faire savoir à l’univers ce qu’on veut et travailler dans ce sens, tout en lâchant prise sur la façon dont ça pourrait marcher. Votre job n’est pas de savoir comment ça va vous arriver, c’est d’ouvrir la porte dans votre tête. Et quand la porte s’ouvre dans la vraie vie, traversez la. Ne vous inquiétez pas si vous ratez le signal, parce qu’il y a toujours des portes qui s’ouvrent, elles continuent de s’ouvrir.

Quand je dis : « la vie n’est pas ce qui vous arrive, c’est ce qui arrive pour vous », je ne sais vraiment pas si c’est vrai.

Je fais seulement un choix conscient de percevoir les épreuves comme des choses bénéfiques, pour que je puisse les gérer de la façon la plus productive possible.

Vous trouverez votre propre style, ça fait partie du jeu. Oh! Et pourquoi ne pas prendre le risque d’avoir la foi ? Il ne s’agit pas de religion, mais de foi. Pas d’espoir, mais de FOI. Je ne crois pas en l’espoir, l’espoir mendie. L’espoir traverse le feu et la foi saute par dessus.

Vous êtes prêts et capables de faire de belles choses dans ce monde. Et après avoir passé ces portes aujourd’hui, vous aurez toujours seulement 2 choix : l’Amour ou la peur. Choisissez l’Amour. Et ne laissez jamais la peur faire obstacle à la gaieté de votre cœur... 

 

Ainsi se termine ce discours très inspirant de Jim Carrey. 
Il évoque beaucoup de piliers de la spiritualité: le lâcher prise, la paix intérieure, les pièges de l'Ego, l'importance de se libérer de la peur, la loi de l'attraction et la pensée créatrice, l'Unité, la puissance de l'Amour, de la Foi... 
Si ces préceptes vous sont étrangers, je vous conseille fortement de vous y pencher. La clef est là!! 

"On ne comprend absolument rien à la civilisation moderne si l'on n'admet pas d'abord qu'elle est une conspiration universelle contre toute espèce de vie intérieure" (Georges Bernanos, écrivain français 1888-1948) 

Tant qu'on n'a pas découvert ce chemin, ça semble totalement impossible à imaginer, limite farfelu... Et pourtant, ça semble tellement évident quand on arpente cette voie depuis longtemps... 

Lâcher prise, être en paix, être centré, ancré, vivre dans la joie et l'amour, contrôler l'Ego... La société nous éloigne tellement de ces états qu'ils semblent impossibles à atteindre.
Ca demande du travail sur soi, de la volonté, de la perserverance. Mais quelle libération quand y parvient!!! Vous n'imaginez pas à quel point la vie est belle et facile "après"... 

Nous sommes le monde. Changeons et il changera. Changez et votre vie changera. Radicalement!! C'est difficile à croire, mais des millions de personnes en font l'expérience. Chaque jour, de nouvelles personnes "ouvrent la porte"... 
Arrêtons de nous plaindre, de broyer du noir, de nous déchirer, de vivre dans la peur. 

Ayez confiance en l'avenir, construisez-le. Déployez vos ailes. 
Réanimez cette vie intérieure que la société "moderne" a
atrophié. La libération spirituelle est la seule conquête qui puisse vous combler...  

 

Un petit bonus pour ceux qui sont étonnés que le "clown" Jim Carrey tienne de tels discours: il n'en était pas à son coup d'essai. Lors de cette interview dans le cadre d'une promotion de film, il avait également tenu des propos d'une grande sagesse: 

La libération spirituelle est la seule conquête qui puisse vous combler...
Tag(s) : #Eveil spirituel

Partager cet article

Repost 0